Publié le

MUSIQUES ACTUELLES | CYCLE DE CONFÉRENCES – RENCONTRES – ATELIERS

En partenariat avec le Réseau des Musiques Actuelles en Normandie (RMAN) et Le FAR Agence Musicale Régionale, HF Normandie a initié à l’automne 2020 un chantier dédié aux professionnel·le·s des musiques actuelles engagé·e·s ou souhaitant s’engager sur les questions d’égalité femmes-hommes sur le territoire normand. 

Dans ce cadre est proposé un premier cycle de conférences – rencontres – ateliers  d’information et de sensibilisation à destination de tou·te·s les profesionnel·le·s du secteur en Normandie.

L’accès à chaque module se fait sur inscription préalable via ce lien : https://bit.ly/3nJ4fAJ

nombre de places limité – Inscription confirmée par mail.

Objectiver la place des femmes créatrices dans la musique
Mardi 18 mai 2021 · Visio-conférence, 14h-16h

Inscription obligatoire

Ce module a pour objectif de mettre en lumière les femmes créatrices dans la musique tout au long de l’histoire jusqu’à aujourd’hui.

A destination des professionnel·le·s du secteur des musiques actuelles.

Intervenantes : 

Marie Buscatto
Professeure en Sociologie à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Marie Buscatto est chercheure à l’I.D.H.E.S. (Paris 1 – CNRS). Sociologue du travail, du genre et des arts, elle s’intéresse également aux questions de méthode. 
Fondés sur ses premières recherches sur la place des femmes dans le monde du jazz, ses travaux actuels portent sur les difficultés d’accès, de maintien et de promotion des femmes dans les mondes de l’art, et plus largement dans les professions prestigieuses encore très masculines en Europe, aux Etats-Unis et au Japon. Elle s’intéresse encore aux manières dont la création artistique est affectée par des processus genrés.  Elle étudie aussi les pratiques, les trajectoires et les professionnalités artistiques. Elle développe enfin une réflexion épistémologique sur les méthodes qualitatives.

Katel
Artiste et figure à part de la scène Française, KATEL explore sur chaque album de nouvelles formes esthétiques autant audacieuses qu’accessibles. Mais elle est également une des rares productrices femme en France, dans son propre Studio Mutterville monté à Paris en 2019. Elle y réalise des albums aussi différents que ceux de Franky Gogo, Superbravo ou Maissiat, et écrit aussi de la musique instrumentale à destination de podcasts.
En 2018 elle fonde le label FRACA !!! avec deux autres artistes, Robi et Emilie Marsh, et monte ses éditions Rospiko publishing.Par ailleurs, KATEL défend la place des femmes dans la musique en s’engageant dans des programmes de mentorat comme Mewem, en intégrant la nouvelle commission à l’Egalité Femme-Hommes de la Sacem, ou encore en donnant des conférences et ateliers pour que les jeunes femmes puissent plus facilement se référer à des modèles. Enfin elle s’engage en tant que militante des droits LGBTQIA+.


Intégrer l’égalité des genres dans ses pratiques professionnelles
Jeudi 27 mai 2021 · Le Tetris, Le Havre (76), 10h-12h · Le Cargö, Caen (14), 15h-17h

20 participant·e·s par session · Inscription obligatoire

Ce module a pour objectif d’initier une réflexion pour transformer ses pratiques dans le but d’atteindre l’égalité professionnelle. Il sera également abordé la question du renouvellement de son projet artistique pour y intégrer l’égalité.

A destination des directeur·rice·s de structures, programmateur·rice·s et directeur·rice·s artistique et des Responsables des ressources humaines.

Intervenant·e·s :

Maud Raffray

Après avoir participé à la création du Voyage à Nantes dont elle a été la secrétaire générale jusqu’en 2016, Maud Raffray a créé son entreprise dédiée à l’égalité femmes-hommes. En mars 2019 elle a conçu la programmation de la première Journée de l’égalité femmes-hommes dans la Culture organisée par une DRAC (partenariat DRAC Pays de la Loire/Fameuses). Puis, sollicitée par l’AFDAS, elle a créé et mis en œuvre un programme expérimental dédié à l’égalité FH pour sensibiliser, former et accompagner les professionnel·les de la culture. Elle intervient également dans l’enseignement supérieur, auprès des élu•es locaux·ales, et anime régulièrement des événements.

Franck Testaert 

Tour à tour éclairagiste, musicien, programmateur, Franck Testaert est aujourd’hui responsable de la structure Papa’s Production (qu’il a créé en1997), et dirige entre autres le Tetris, SMAC du Havre, et le festival OuestPark, et est directeur artistique d’Exhibit, temps fort autour des cultures numériques. La création du Tetris, en tant que maitre d’ouvrage-une première en France-, lui fait prendre conscience de l’importance de l’Économie sociale et solidaire dans la création et la gestion d’un équipement, tant sur le plan humain que sur celui de l’écologie. Adhérent de HF Normandie (Parité Femmes-Hommes dans les arts et la culture) depuis sa création, Franck adhère aussi à l’idée de « décoloniser les arts ». Une des spécificités de la ligne artistique de l’association, et du Tetris en particulier, est de décloisonner les esthétiques et les publics, en général. Ayant toujours eu le gout de la mutualisation, il préside aussi depuis une dizaine d’années le groupement d’employeurs BcBg, premier GE culturel en France (1997) et participe activement à la création d’une fédération nationale des GE culture. Il en est le co-président depuis 2 ans.


Utiliser la communication comme vecteur d’égalité réelle
Mercredi 2 et jeudi 3 juin 2021 · Visio-conférence, 14h-16h

20 participant·e·s par session · Inscription obligatoire

Ce module a pour but de montrer comment le langage et la communication plus globalement sont des outils essentiels pour favoriser l’égalité et l’inclusivité de tou·te·s. 

A destination des chargé·e·s de communication, graphistes, artistes, directeur·rice·s artistiques

Intervernant·e·s :

Raphaël Haddad 

Raphaël Haddad est fondateur, directeur associé de l’agence de communication éditoriale et d’influence Mots-Clés. Docteur en Analyse du discours, il est l’auteur d’un Manuel d’écriture inclusive et formateur en communication sans stéréotype de sexe.


(Ré)Agir face aux violences sexistes et sexuelles
Mardi 8 juin 2021 · lieu à confirmer, 14h-17h · Mercredi 9 juin 2021 · La Traverse, Cléon (76), 14h-17h 

15 participant·e·s par session · Inscription obligatoire

Ce module a pour objectif de fournir des premières clés afin d’identifier les violences sexistes et sexuelles et leurs impacts, d’apprendre à réagir face au sexisme ainsi que prévenir les violences sexuelles et orienter les victimes.

Public visé : Directeur·rice·s et responsable RH des structures, Personnes responsables de l’accueil public des lieux (régisseur·euse·s, chargé·e·s d’accueil public, responsables bar, chargé·e·s de billetterie, chargé·e·s de médiation culturelle, agent·e·s de sécurité, etc.), Artistes, Manageur·euse·s d’artistes, Tourneur·euse·s, Technicien·ne·s intermittent·e·s 

Intervenante :

Cécile Bonthonneau 

Fondatrice de Pluségales, structure d’accompagnement et de formation dans le domaine de l’égalité femmes-hommes. Après un Diplôme Universitaire (Lyon II Master EGALES), elle investit plus particulièrement la question de l’égalité dans le secteur culturel et les collectivités. Forte de son expérience professionnelle dans le secteur culturel et à sa connaissance des métiers, Pluségales a accompagné de nombreuses structures musicales dans la prise en compte de l’égalité (Réseau musiques actuelles en Ile de France, Fedelima, Smac File 7, FGO Barbara Goutte d’or…). À travers son expérience de formation et de conseil, Pluségales développe des outils sensibles pour accompagner les professionnels et les aider à prendre conscience, à décrypter et à agir pour l’égalité.

Publié le

Réseau culture et égalité FH en Normandie

Depuis 2020, dans une démarche cohérente avec les Droits Culturels, l’association HF Normandie, avec le soutien de ses partenaires, travaille à la mise en œuvre d’un réseau professionnel dédié à l’égalité entre les femmes et les hommes dans les secteurs des arts et de la culture en Normandie.

L’objectif : Contribuer à l’égalité entre les femmes et les hommes dans les secteurs artistiques et culturels en Normandie et assurer un meilleur relai des actions portées par l’association HF Normandie sur le territoire normand.

Il s’agit de renforcer la mobilisation des partenaires sur l’ensemble du territoire afin de constituer un véritable réseau de référent·e·s œuvrant collectivement en faveur de l’égalité. Sensibiliser, former, accompagner, soutenir les démarches et les relayer à l’échelle régionale et nationale, pour parvenir à l’égalité réelle dans notre région.

Ce travail de réseau conduit tout au long de l’année par l’association est ponctué de plusieurs actions : 

Une Rencontre « Culture et égalité femmes-hommes en Normandie » initialement prévue en mars 2020, reportée une première fois le 3 décembre 2020 puis en mars 2021, puis à nouveau le 14 ou le 16 septembre 2021 (validation en cours, en raison du contexte sanitaire) dans le cadre des Journées du Matrimoine en Normandie ;

Un partenariat avec Rouen Normandie 2028 Capitale Européenne de la Culture avec plusieurs actions dont l’accompagnement d’un travail sur les indicateurs en vue de la réalisation d’un état des lieux chiffré de l’égalité F/H dans les structures culturelles engagées dans la démarche Rouen CEC.

Un travail spécifique sur les musiques actuelles pour :

  • Partager le constat des inégalités dans les musiques actuelles ;
  • Échanger collectivement autour des pratiques au sein des structures culturelles ;
  • Coconstruire un plan d’actions concrètes à l’échelle de la Normandie afin d’atteindre le plus rapidement possible l’égalité réelle entre les hommes et les femmes et de lutter contre toute forme de discrimination et de violences sexuelles et sexistes dans ce secteur.

Ainsi en décembre 2020, HF Normandie a mis en place un groupe de travail ouvert à tou·te·s les professionnel·le·s des musiques actuelles engagé·e·s ou souhaitant s’engager sur les questions d’égalité femmes-hommes sur le territoire normand. De nombreuses études mettent en évidence l’importance des inégalités et des violences dans la musique.
HF Normandie avec le soutien des agences régionales le FAR et le réseau RMAN, ont donc souhaiter passer à l’action en proposant des modules d’information / formation / sensibilisation à destination de tou·te·s les profesionnel·le·s du secteur en région.

Ces modules aux nombre de quatre et se composent de la manière suivante :

  • Module d’introduction : Objectiver la place des femmes créatrices dans la musique
  • Module 2 : (Ré)Agir face aux violences sexistes et sexuelles
  • Module 3 : Intégrer l’égalité des genres dans ses pratiques professionnelles
  • Module 4 : Utiliser la communication comme vecteur d’égalité réelle.

Afin d’assurer un juste maillage territorial et permettre à un maximum de professionnel·le d’en bénéficier, chaque module sera proposé 4 fois sur l’année 2021 (2 fois au printemps et 2 fois à L’automne) et accueilli dans des lieux partenaires différents.

Un élargissement aux musiques de créations

En septembre 2021, le projet s’élargira aux musiques de créations, classiques et contemporaines et à l’ensemble des structures d’apprentissage et de diffusion de la musique.

L’organisation d’une conférence sur la place des femmes dans l’histoire de la musique dans un conservatoire par Marie Buscato, maitresse de conférences en musicologie permettra de poser un socle de connaissance commun.

Pour rejoindre le groupe de travail musiques actuelles ou pour toutes informations, vous pouvez contacter :
Camille Loury : hfnormandie.reseau@gmail.com
Faustine Le Bras : 06 09 87 06 91 / hfnormandie.matrimoine@gmail.com

Publié le

Appel à projets 2021 – Journées du Matrimoine en Normandie

Le Mouvement HF agit en faveur de l’égalité réelle entre les Femmes et les Hommes dans les secteurs des Arts et de la Culture. Constitué de 14 collectifs et associations dans plusieurs régions, il se réunit au sein d’une Fédération interrégionale et développe des partenariats à l’échelle européenne et internationale.

En luttant depuis 2011 contre toutes formes de discriminations observées, HF Normandie souhaite contribuer à ce que le secteur artistique et culturel soit l’expression d’une société en mouvement, soucieuse d’égalité et de démocratie.

À l’instar des célèbres Journées Européennes du Patrimoine,
le Mouvement HF associe dans plusieurs régions au niveau national les collectivités publiques, les institutions culturelles, les équipes artistiques, les acteurs et actrices de la société civile…
pour organiser les Journées du Matrimoine, chaque année en septembre depuis 6 ans.

Conférences, expositions, spectacles, visites commentées, projections : construisons ensemble l’évènement du 16 au 19 septembre 2021 !

Notre héritage culturel est composé de notre patrimoine (ce qui vient des pères) et de notre matrimoine (ce qui vient des mères). En réhabilitant la notion de matrimoine, terme qui existait dès le Moyen Âge, le Mouvement HF souhaite valoriser la mémoire des créatrices et intellectuelles en contribuant à la transmission et à la visibilité des œuvres de celles qui nous ont précédées. Il s’agit aussi de faire émerger et de construire notre matrimoine à venir, en permettant aux artistes contemporaines de faire reconnaitre leurs talents.

L’égalité entre femmes et hommes nécessite une revalorisation de l’héritage des femmes.
Dès lors, Matrimoine et Patrimoine, constituent ensemble notre héritage culturel commun.

Vous souhaitez participer, accueillir ou proposer un projet ?
un appel à projets est ouvert du 16 février au 16 avril 2021.

Conditions d’éligibilité :

L’appel à projets concerne toute proposition mettant à l’honneur les femmes créatrices, penseuses, chercheuses d’hier et d’aujourd’hui, célèbres ou inconnues, réelles ou imaginaires.

Ces projets peuvent être présentés par :

  • Les structures artistiques et culturelles et/ou collectivités publiques de Normandie : musées, sites, théâtres et salles de spectacles/concerts, écoles et galeries d’art, cinémas, bibliothèques, conservatoires… ;
    Chaque structure est invitée :
    • à proposer une ou plusieurs actions dans le cadre des JDM 2021, s’inscrivant dans sa programmation ou ses activités à cette période ;
    • et/ou à accueillir un ou plusieurs projet(s) étudiés par le comité de pilotage et relayé(s) par l’association HF Normandie.
  • Les artistes et compagnies professionnelles de toutes disciplines ;
  • Des artistes et équipes artistiques amateur·trice·s de toutes disciplines ;
  • Des citoyen·ne·s qui souhaitent s’engager ;
    Les projets artistiques présentés, s’ils ne disposent pas de structure ou de lieu susceptible de les accueillir, seront relayés par l’association HF Normandie auprès des partenaires afin de favoriser leur réalisation.

Sélection des projets :

Pour sélectionner les projets, un comité de pilotage sera mis en place. Il sera composé de l’association HF Normandie et de ses partenaires institutionnels.

Il pourra solliciter la collaboration de structures partenaires : l’ODIA Normandie, Normandie Images, Normandie Livre & Lecture, La Fabrique de Patrimoines en Normandie, le FAR…

Il étudiera l’ensemble des propositions adressées et favorisera la mise en relation des projets artistiques avec les structures culturelles partenaires susceptibles de les accueillir.

Les projets seront sélectionnés sur dossier, au regard de leur pertinence par rapport aux enjeux du Matrimoine et de l’égalité entre les femmes et les hommes (tant dans leur conception que dans leur mise en œuvre), de leur exigence artistique et culturelle et de leur faisabilité technique. Une attention particulière sera portée aux projets reflétant la diversité artistique et culturelle de notre société et aux propositions accessibles au plus grand nombre, y compris les personnes en situation de handicap.

Les propositions jeune public et familiales y compris sur le temps scolaire seront spécifiquement étudiées afin d’offrir aux plus jeunes générations des références et des modèles à même de constituer un héritage culturel plus égalitaire.

En raison du contexte sanitaire incertain, une attention particulière sera également portée aux projets susceptibles de se dérouler en extérieur.

Les propositions artistiques et actions culturelles retenues :

  • seront confirmées avant le 1er juin 2021 ;
  • devront être organisées et financées par les structures porteuses, dans le respect des obligations sociales et fiscales légales ;
  • pourront bénéficier, sous réserves et si besoin, d’une contribution financière dans la limite d’un plafond de 1000 €/proposition (cette contribution financière n’a pas vocation à financer une création ou à prendre en charge l’intégralité d’une prestation, mais à permettre la faisabilité d’une proposition dans des conditions professionnelles ou de compléter l’apport éventuel d’une structure accueillante) ;
  • feront l’objet d’une communication commune permettant de constituer l’évènement des Journées du Matrimoine 2021, via des supports de communication recensant l’ensemble des propositions.

Pour candidater, merci d’adresser vos propositions et projets en complétant le formulaire en ligne avant le 16 avril 2021.

Publié le Laisser un commentaire

Rencontre « Rouen, première Capitale européenne inclusive ? »

Jeudi 17 septembre de 9h à 16h30 | Auditorium du Musée des Beaux-Arts, Rouen (76)

Et si Rouen se donnait les moyens, à travers sa candidature au prestigieux titre de Capitale Européenne de la Culture qu’elle brigue pour 2028, de devenir la première Capitale Européenne 100% inclusive ? Transformation de l’espace public, management de grands projets culturels, programmation artistique et culturel : autour des grandes thématiques qui structurent une candidature, si on faisait de l’égalité et de la mixité, une des singularités de la nôtre…

…Et si on écrivait « inclusive » en capitales ?

En ouverture de la quatrième édition des Journées du Matrimoine en Normandie, HF Normandie s’associe à l’association Rouen Capitale Européenne de la Culture pour proposer une journée d’échange et de réflexion autour de la thématique de l’égalité entre les femmes et les hommes.

A destination des professionnel·les, responsables et équipes d’établissements culturels du spectacle vivant, des conservatoires, des musées et sites patrimoniaux, des galeries d’art, des équipes artistiques, des collectivités, des administrations et institutions publiques.

Inscription OBLIGATOIRE via le formulaire en ligne attention : nombre de places limité !

Programme
Modération : Rebecca Armstrong, journaliste

9h | Mot d’accueil et mise en perspective
9h30 | Penser l’égalité dans les aménagements urbains et l’espace public.
Avec Corinne Luxembourg (Maîtresse de conférences en géographie), Bertrand Masson (Directeur Aménagement et Grands Projets de la Métropole Rouen Normandie) et Eugénie Lebigot (Doctorante en géographie à l’Université de Caen)
11h | Les enjeux du pilotage des projets culturels au prisme de l’égalité femmes-hommes.
Avec Fazette Bordage (créatrice de lieux d’art et de culture) et Maud Raffray (activatrice d’égalité femmes-hommes).
14h | Des perspectives de projets partagées par les structures culturelles de Normandie
Avec Murielle Grazzini (administratrice de la Réunion des Musées de la Métropole Rouen Normandie), Julie Faitot (directrice de la galerie Duchamp à Yvetot) et Valérie Baran (directrice du Tangram – Evreux-Louviers).
15h30 | Temps d’échange et clôture.
16h30 | Visites flash des collections du Musée des Beaux-Arts.

Le port du masque est obligatoire.

Publié le Laisser un commentaire

Quatrième édition des Journées du Matrimoine en Normandie

Du 17 au 20 septembre 2020, les Journées du Matrimoine reviennent pour une quatrième édition plus riche que jamais!

Expositions, spectacles, concerts, visites guidées, lectures, conférences, projections… Les femmes créatrices et intellectuelles seront une nouvelle fois mises à l’honneur à travers 74 projets artistiques et culturels proposés dans 58 lieux normands. Autant d’occasions de découvrir ou de redécouvrir l’œuvre des grandes figures féminines de notre histoire régionale, nationale ou internationale mais également des créatrices contemporaines normandes.

Un programme varié, accessible à toutes et tous à découvrir en détail très prochainement !

🔜Du 17 au 20 septembre 2020, les Journées du Matrimoine reviennent pour une quatrième édition plus riche que jamais !💪…

Publiée par HF Normandie sur Lundi 17 août 2020
Publié le Laisser un commentaire

Journées du Matrimoine en Normandie 2020

Avec 120 projets reçus les Journées du Matrimoine 2020 en Normandie s’annoncent plus incontournables que jamais !

Structures culturelles normandes, si vous souhaitez accueillir un projet, contactez notre coordinatrice Faustine Le Bras dès maintenant par mail : hfnormandie.matrimoine@gmail.com

Grâce à vous, ensemble, nous allons une fois encore créer l’évènement partout en Normandie du 18 au 20 septembre 2020 !

Publié le Laisser un commentaire

Rencontre « Culture et égalité femmes-hommes en Normandie »

Reportée en 2021

Jeudi 3 décembre | Café des Images et Comédie de Caen, Hérouville-Saint-Clair (14)

Si la vague de mobilisation et de dénonciation inédite des violences faites aux femmes est arrivée par le secteur de la culture, c’est que les inégalités entre les femmes et les hommes y sont particulièrement flagrantes.

L’égalité entre les femmes et les hommes reste donc un combat qui nécessite d’agir à tous les niveaux, en faveur d’une société plus juste et plus démocratique, soucieuse de ne pas discriminer la moitié de notre Humanité.

L’objectif de cette journée est de fédérer les acteur·trice·s du secteur culturel normand, de partager des propositions et des exemples de bonnes pratiques permettant d’agir concrètement en faveur de l’égalité réelle dans les arts et la culture, par la constitution d’un réseau à l’échelle régionale.

A destination des professionnel.le.s ou bénévoles, responsables et équipes d’établissements culturels du spectacle vivant, des conservatoires, des musées et sites patrimoniaux, des galeries d’art, des équipes artistiques, des collectivités, des administrations et institutions publiques.

En partenariat avec la Fabrique de Patrimoines en Normandie et l’ODIA Normandie
Avec le soutien de la Direction régionale aux droits des femmes et à l’égalité – Préfecture de Normandie, de la Drac Normandie et de la Région Normandie.

Inscription OBLIGATOIRE via le formulaire en ligneattention : nombre de places limité !
 
Le déjeuner sera à régler sur place sauf pour les personnes qui avaient déjà réglé leur déjeuner pour la rencontre initialement prévue en mars.

Programme (sous réserve de modification)

09h30 | Accueil-café
10h00 | Mot d’accueil et mise en perspective
Présentation du rapport du HCE par Anne Grumet, membre du Haut-Conseil à l’Égalité et du Mouvement HF
10h30 | La parité et l’égalité réelle dans les propositions artistiques : quels leviers ?
– Astrid Leray, consultante spécialisée sur les questions d’égalité hommes-femmes / Cabinet Trézégo
– Témoignage de Sophie Descamps, directrice du Théâtre Le Passage, Fécamp
11h30 | Pourquoi les mesures de portée symbolique sont-elles indispensables pour faire progresser l’égalité ?
– Raphaël Haddad, Fondateur et directeur associé de l’agence Mots-Clés, docteur en Analyse du discours
12h30 | Déjeuner
14h00 | Débats animés par Margot Frénéa / Fabrique de patrimoines en Normandie
15h00 | Dénoncer les violences sexistes et sexuelles : un défi collectif ?
– Iris Brey, Journaliste, autrice, et critique de cinéma française, spécialiste des représentations de genre et des sexualités au cinéma et dans les séries.
– Témoignage de la créatrice du blog Paye ta note
16h00 | Mot de clôture

Le port du masque est obligatoire.

Publié le Laisser un commentaire

Appel à projets 2020 – Journées du Matrimoine en Normandie

Le Mouvement HF agit en faveur de l’égalité réelle entre les Femmes et les Hommes dans les secteurs des Arts et de la Culture. Constitué de 14 collectifs et associations dans plusieurs régions, il se réunit au sein d’une Fédération interrégionale et développe des partenariats à l’échelle européenne et internationale.

En luttant depuis 2011 contre toutes formes de discriminations observées, HF Normandie souhaite contribuer à ce que le secteur artistique et culturel soit l’expression d’une société en mouvement, soucieuse d’égalité et de démocratie.

À l’instar des célèbres Journées Européennes du Patrimoine,
le Mouvement HF associe dans plusieurs régions au niveau national les collectivités publiques, les institutions culturelles, les équipes artistiques, les acteurs et actrices de la société civile…
pour organiser les Journées du Matrimoine, chaque année en septembre depuis 5 ans.

Conférences, expositions, spectacles, visites commentées, projections : construisons ensemble l’évènement en 2020 !

Avec 57 propositions artistiques et culturelles dans 45 lieux des 5 départements et une fréquentation de 17 500 personnes en 2019, les Journées du Matrimoine s’imposent comme un rendez-vous incontournable en Normandie !

Notre héritage culturel est composé de notre patrimoine (ce qui vient des pères) et de notre matrimoine (ce qui vient des mères). En réhabilitant la notion de matrimoine, terme qui existait dès le Moyen Âge, le Mouvement HF souhaite valoriser la mémoire des créatrices et intellectuelles en contribuant à la transmission et à la visibilité des œuvres de celles qui nous ont précédées. Il s’agit aussi de faire émerger et de construire notre matrimoine à venir, en permettant aux artistes contemporaines de faire reconnaitre leurs talents.

L’égalité entre femmes et hommes nécessite une revalorisation de l’héritage des femmes.
Dès lors, Matrimoine et Patrimoine, constituent ensemble notre héritage culturel commun.

Vous souhaitez participer, accueillir ou proposer un projet ?
un appel à projets est ouvert du 5 février au 5 avril 2020.

Conditions d’éligibilité :

L’appel à projets concerne toute proposition mettant à l’honneur les femmes créatrices, penseuses, chercheuses d’hier et d’aujourd’hui, célèbres ou inconnues, réelles ou imaginaires.

Ces projets peuvent être présentés par :

  • Les structures artistiques et culturelles et/ou collectivités publiques de Normandie : musées, sites, théâtres et salles de spectacles/concerts, écoles et galeries d’art, cinémas, bibliothèques, conservatoires… ;
    Chaque structure est invitée :
    • à proposer une ou plusieurs actions dans le cadre des JDM 2020, s’inscrivant dans sa programmation ou ses activités à cette période ;
    • et/ou à accueillir un ou plusieurs projet(s) étudiés par le comité de pilotage et relayé(s) par l’association HF Normandie.
  • Les artistes et compagnies professionnelles de toutes disciplines ;
  • Des artistes et équipes artistiques amateur·trice·s de toutes disciplines ;
  • Des citoyen·ne·s qui souhaitent s’engager ;
    Les projets artistiques présentés, s’ils ne disposent pas de structure ou de lieu susceptible de les accueillir, seront relayés par l’association HF Normandie auprès des partenaires afin de favoriser leur réalisation.

Sélection des projets :

Pour sélectionner les projets, un comité de pilotage sera mis en place. Il sera composé de l’association HF Normandie et de ses partenaires.

Il pourra solliciter la collaboration de structures partenaires : l’ODIA Normandie, Normandie Images, Normandie Livre & Lecture, La Fabrique de Patrimoines en Normandie, le FAR…

Il étudiera l’ensemble des propositions adressées et favorisera la mise en relation des projets artistiques avec les structures culturelles partenaires susceptibles de les accueillir.

Les projets seront sélectionnés sur dossier, au regard de leur pertinence par rapport aux enjeux du Matrimoine et de l’égalité entre les femmes et les hommes, de leur exigence artistique et culturelle et de leur faisabilité technique. Une attention particulière sera portée aux projets reflétant la diversité artistique et culturelle de notre société et aux propositions accessibles au plus grand nombre, y compris les personnes en situation de handicap.

Les propositions jeune public et familiales y compris sur le temps scolaire seront spécifiquement étudiées afin d’offrir aux plus jeunes générations des références et des modèles à même de constituer un héritage culturel plus égalitaire.

Dans le cadre de l’année de la Bande Dessinée 2020, une attention particulière sera portée aux projets contribuant à valoriser cette discipline, ses autrices, ses héroïnes, sa dimension matrimoniale…

Les propositions artistiques et actions culturelles retenues :

  • seront confirmées avant le 29 mai 2020 ;
  • devront être organisées et financées par les structures porteuses, dans le respect des obligations sociales et fiscales légales ;
  • pourront bénéficier, sous réserves et si besoin, d’une contribution financière dans la limite d’un plafond de 1000 €/proposition maximum ;
  • feront l’objet d’une communication commune permettant de constituer l’évènement des Journées du Matrimoine 2020, via des supports de communication recensant l’ensemble des propositions.

Pour candidater, merci d’adresser vos propositions et projets en complétant le formulaire en ligne avant le 5 avril 2020.

Publié le Laisser un commentaire

Assemblée générale 2020

Venez rencontrer les adhérent.e.s d’HF Normandie le mardi 4 février à 17h30 au 108, Hôtel de la Métropole de Rouen-Normandie à Rouen (76)

Au programme :

  • Rapport moral et d’activités de l’association HF Normandie 2019
    et bilan des Journées du Matrimoine 2019 en Normandie
  • Approbation des comptes 2019 et du budget prévisionnel 2020
  • Présentation des projets 2020 (des nouveautés et des actions inédites !) et échanges sur l’organisation de la 4ème édition des JDM en Normandie.

Cette réunion est ouverte à tout·e·s !
Inscriptions en ligne jusqu’au 3 février

Publié le Laisser un commentaire

Lettre ouverte aux candidat·e·s des élections municipales

pour un engagement fort en faveur de l’égalité réelle entre les femmes et les hommes dans les secteurs des arts et de la culture.

Dans le cadre des prochaines élections municipales de mars 2020, l’association HF Normandie qui agit en faveur de l’égalité entre les femmes et les hommes souhaite interpeller les candidates et les candidats sur ces enjeux dans les secteurs des arts et la culture.

HF Normandie a été constituée en avril 2011 à l’échelle de la Normandie et a contribué à la création de la Fédération interrégionale du Mouvement HF dont elle est membre.

Elle se donne pour but le repérage des inégalités entre les hommes et les femmes dans les milieux de l’art et de la culture et la mobilisation contre les discriminations observées dans le but de favoriser l’égalité réelle,  la parité et la mixité.

Elle agit en faveur des droits professionnels et veille à la juste représentation des créatrices, des œuvres, des idées et des revendications des actrices de la vie culturelle en incitant à ce que ce débat soit ouvert dans l’espace politique et public.

Après 10 ans de mobilisation, nous constatons que l’égalité Femmes-Hommes dans les arts et la culture, stagne et parfois même régresse !

Le temps est venu de l’action ! C’est dans ce sens qu’à l’initiative des représentant·e·s de la Fédération du Mouvement HF siégeant au Haut Conseil à l’Égalité (HCE), un rapport a été remis en février 2018 aux autorités publiques intitulé : « Inégalités entre les femmes et les hommes dans les arts et la culture – Acte II : après 10 ans de constats, le temps de l’action ».

Si c’est par le secteur de la culture qu’est arrivée, ces dernières années, la vague de mobilisation et de dénonciation inédite des violences faites aux femmes, c’est que les inégalités entre les femmes et les hommes y sont particulièrement flagrantes. Majoritaires sur les bancs des écoles d’arts, les femmes disparaissent avec le temps :

• 97% des groupes programmés par les grands festivals de musique sont composés exclusivement ou majoritairement d’hommes ;

• 85% des expositions-hommage dans les grands lieux d’exposition sont dédiées à un homme ;

• 72% des avances sur recette du Centre national du Cinéma vont à des projets menés par des hommes ;

• depuis sa création il y a 70 ans, le festival de Cannes a décerné 1 palme d’or à une femme ;

• aucune femme ne dirige un théâtre national ou l’un des 7 Centres nationaux de création musicale ;

• le Panthéon compte 4 femmes et 72 hommes ;

L’État comme certaines collectivités territoriales se sont déjà engagés dans une démarche d’éga-conditionnalité, en prévoyant des malus financiers pour les organisations qui ne feront pas progresser la place des femmes dans leur programmation et leur direction, selon des objectifs chiffrés à définir.

Cette démarche, promue par le Haut Conseil depuis 2014, repose sur l’idée que les financements publics – 20 milliards d’euros par an dans le secteur de la culture – ne peuvent alimenter des pratiques inégalitaires. Les communes sont les premiers financeurs de la Culture en France. Elles disposent dès lors, y compris au regard de leurs compétences, de leviers d’actions pour agir en faveur d’une meilleure  répartition et d’une plus juste équité.

Le Mouvement HF encourage à aller plus loin pour opérer un changement d’échelle. La démarche d’éga-conditionnalité des financements pourrait être généralisée à l’ensemble de la politique culturelle et l’ensemble des enjeux relatifs à l’égalité femmes-hommes, c’est-à-dire :

  • au-delà de la programmation : en amont, à l’accès aux aides à la création et en aval, à l’accès aux récompenses (nominations, distinctions, etc.) ;
  •  à la question de l’image des femmes dans les productions culturelles, avec des objectifs chiffrés pour lutter contre les représentations dénigrantes, dégradantes ou violentes des femmes ;
  • à la question de la mémoire de la contribution des femmes à l’histoire des arts – ce que l’on appelle le « matrimoine ».

En effet, notre héritage culturel commun est composé de notre Patrimoine (ce qui vient des pères) et de notre Matrimoine (ce qui vient des mères). En réhabilitant la notion de Matrimoine et les femmes qui le composent, le Mouvement HF souhaite valoriser la mémoire des créatrices et intellectuelles en contribuant à la transmission et à la visibilité des œuvres de celles qui nous ont précédées. Il s’agit aussi de faire émerger et de construire notre matrimoine à venir, en permettant de reconnaître les artistes contemporaines. Il s’agira dès lors de réunir les Journées Européennes du Patrimoine et du Matrimoine, comme un seul et même évènement sur nos territoires pour transmettre un héritage culturel commun plus égalitaire à nos générations futures.

De manière complémentaire, accompagner la sensibilisation aux stéréotypes de sexe pour l’ensemble du secteur et demander à toute organisation percevant des financements, de communiquer sur les numéros d’écoute et d’orientation pour les victimes de violences (3919 notamment).

Pour y parvenir, il faudra en passer par la déconstruction de la notion de talent, aujourd’hui critère absolu de sélection, trop souvent présenté comme naturel, alors qu’il est le fruit d’une construction sociale.

En raison du sexisme, les femmes ne reçoivent pas la même formation, n’ont pas accès aux mêmes réseaux ni aux mêmes moyens pour créer une œuvre, ne disposent pas du même temps pour préparer une exposition ou pour répéter. « On ne nait pas génie, on le devient », disait Simone de Beauvoir. A moyens égaux, le talent le sera aussi !

Pour sortir de ce constat d’immobilisme une vingtaine de recommandations (à retrouver en détails dans le rapport du HCE) ont été formulées pour créer un environnement favorable à une politique culturelle intégrant pleinement l’objectif d’égalité femmes-hommes, parmi lesquelles :

  • Renforcer les personnes-clés et les dispositifs de l’égalité femmes-hommes au sein de l’architecture administrative ;
  • Instaurer, pour toutes les structures culturelles percevant des subventions publiques,
    des objectifs chiffrés obligatoires de progression (part des femmes parmi les bénéficiaires des fonds publics, image des femmes dans les productions culturelles soutenues par des fonds publics, part des femmes dans la politique mémorielle), jusqu’à atteindre une répartition égale ;
  • Intégrer la démarche de l’éga-conditionnalité aux financements publics alloués par les collectivités territoriales et aux cadres contractuels existants (conventions d’objectifs et de moyens ou de performance, conventions pluriannuelles de gestion, cahiers des charges, lettres de mission adressées par les tutelles aux directeur·trice·s de tous les établissements publics et subventionnés, etc.).  Prévoir des indicateurs relatifs à la place des femmes artistes parmi les artistes impliqué·e·s à toutes les étapes de la production culturelle ;
  • Prévoir des indicateurs relatifs à l’image des femmes dans les productions culturelles
    et réaliser un guide « Qu’est-ce qu’un projet culturel non sexiste ? » à diffuser largement.
    Prévoir des objectifs chiffrés de progression concernant la part des femmes et des hommes représenté·es ainsi que l’image des femmes, pour l’ensemble des bénéficiaires de fonds publics ;
  • Mettre en œuvre et assurer le suivi des dispositions garantissant l’égal accès des
    femmes et des hommes aux fonctions de direction d’établissements publics dans l’ensemble des secteurs de la culture ;
  • Étendre à l’ensemble des organisations bénéficiant de fonds publics l’obligation de
    mettre en place, pour le recrutement du ou de la dirigeant·e, une procédure de sélection assurant l’égalité de traitement des candidat·e·s et assurant une présélection d’un nombre restreint de candidat·e·s, prenant en compte le respect du principe d’égal accès des femmes et des hommes. Veiller à la parité dans tous les conseils d’administration, commissions et jurys ;
  • Développer des travaux de recherche nécessaires à la réhabilitation de la place des
    femmes artistes dans l’histoire des arts ;
  • Réhabiliter la contribution des femmes à l’histoire des arts dans les dispositifs de
    valorisation de l’héritage national existant, en fixant des objectifs chiffrés de progression jusqu’à parvenir à l’égalité dans la mesure du possible (monuments consacrés à la mémoire des femmes ayant lutté pour les droits des femmes, noms de rues et de bâtiments, programmes scolaires et d’examen, œuvres acquises par les musées, etc). Développer des initiatives visant spécifiquement à rendre visible la contribution des femmes à l’histoire des arts ;
  • Prévenir les violences sexistes et sexuelles dans le milieu culturel et artistique et
    accompagner les victimes.

A l’heure où l’omerta sur les violences sexistes et sexuelles faites aux femmes et sur la culture du viol dans les arts et la culture commence enfin à se lever, le Mouvement HF exige des actes des pouvoirs publics et apporte son soutien à toutes les paroles de victimes qui dénoncent ces violences.

Les élu·e·s de nos communes doivent eux aussi se saisir de ces problématiques et agir pleinement à leur niveau.

L’égalité entre les femmes et les hommes est un combat qui nécessite d’agir à tous les niveaux, en faveur d’une société plus juste et plus démocratique, soucieuse de ne pas discriminer la moitié de notre Humanité.

L’association HF Normandie souhaite que les candidat·e·s aux prochaines élections municipales intègrent ces enjeux à leurs programmes. Il en va de la responsabilité de chacun et chacune d’agir à son endroit.